Pourquoi l’anthropologie physique ou l’archéologie ?

Ce sont les mêmes questions que « À quoi ça sert l’histoire et le patrimoine ? » … La réponse la plus simple est « à rien », et c’est vrai d’une certaine façon !

Voici mon point de vue :

La société actuelle repose principalement sur des jobs « utiles » à faire de l’argent, le but étant de subvenir à nos besoins et autres. La place de l’anthropologie physique et de la recherche en la matière, dans ce système, se trouve généralement labellisée « autre » (quand cette catégorie existe). Cependant, il y a une donnée importante à prendre en compte dans tout ça. Il s’agit du fait indéniable que, psychologiquement parlant, tout être humain a besoin de savoir d’où il vient ; l’étendue de ce besoin dépend d’une personne à l’autre, bien entendu.

Pour certains d’entre nous, cela se traduit par un intérêt prononcé pour la paléoanthropologie (les différents homo desquels on serait plus ou moins descendants) et/ou les sciences du vivant (des cellules d’origine, des dinosaures et autres animaux des débuts de la vie sur terre). Pour d’autres, c’est la recherche de l’identité de parents, ou encore la tentative de se relier à des civilisations passées qui le montre. Peu importe qui on est… Savoir d’où on vient, c’est une chose indispensable pour se construire !

En faisant avancer la recherche en anthropologie physique, on fait plus que mieux connaître les populations anciennes à partir de leur squelettes, on cherche à mieux connaître les sociétés qui nous ont précédées, qui nous permettent de nous construire une identité, une culture au présent, et qui nous mènent vers le futur.

Publié par Hélène M.A. Déom

Une femme du 21e siècle… Une entrepreneure slasheuse qui s’assume et s’exprime. Une philanthrope enthousiaste qui aime réfléchir sur les différents domaines de la vie (job, amour, santé, lifestyle…). Une passionnée de partages empathiques et bienveillants d’histoires de vie. Mon nom est Hélène Déom (vu que nous sommes 2 dans ma province, j’utilise souvent mes deuxièmes prénoms M.A.). Aspirante écrivaine depuis mes 16 ans, j’ai découvert le monde en étudiant à l’université… Mais peu importe mes diplômes, ma “carrière” évolue et varie d’une année à l’autre. Citoyenne du monde et mangeuse “compliquée”, je me nourris de produits glutenfree et dairyfree, comme disent les Anglais. Aujourd’hui, j’ai 30 ans et j’écris autant pour vivre que pour réfléchir à la vie… Si tu aimes ce que je rédige, laisse-moi un commentaire 🙂

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :